Vive le Premier mai, journée internationale de solidarité avec les travailleurs en lutte !

Le 1er mai n’est pas la fête du « travail », mais la journée internationale de solidarité avec les travailleurs en lutte.

Pour mémoire, « travail » vient du latin « « tripalium », instrument de torture à trois pals (comme trois tours …). Les révolutionnaires ont toujours eu pour objectif non pas de le célébrer mais de s’en émanciper en cherchant à l’abolir.

Les militantes et amies de la CNT-AIT, les anarchosyndicalistes, les anarchistes et au-delà les révolutionnaires sincères se joindront, partout où ils le peuvent, aux cortèges de travailleurs en grève qui défileront ce 1er mai, car ils sont l’esprit réel de ce jour de lutte. Ils ne se joindront pas aux partis politiques (quels qu’ils soient) ni aux bureaucraties syndicales, ces opportunistes qui font partie du problème mais pas de la solution !

Quand tout va mal, grève générale !

CNT-AIT

Propositions de tracts du premier mai :

  • Inoculer et diffuser le virus de la Grève Générale …

Inoculer et diffuser le virus de la Grève Générale …

  • COMMENT FAIRE GRÉVE SANS SE GRILLER ?

COMMENT FAIRE GRÉVE SANS SE GRILLER ?

HISTOIRE DU PREMIER MAI

Pourquoi manifeste- t- on le premier mai ? Pourquoi l’appelle- t- on « fête du travail » ? D’où vient cette date ? Que cherche- t- on à nous faire oublier en nous faisant promener ? Ce petit texte explique l’origine historique du Premier Mai. Tout savoir en cliquant ici : http://cnt-ait.info/2019/04/30/histoire-du-premier-mai/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *