Les anarchistes d’Afghanistan ont pu être mis à l’abri grâce au réseau international de l’AIT

Le 15 août 2021, à la surprise générale du monde entier, les talibans entraient dans Kaboul et le régime corrompu soutenu par les impérialistes américains s’effondrait. La terreur s’emparait des femmes et des hommes épris de liberté et de justice, qui craignaient avec raison la tyrannie islamiste des talibans. Le monde entier a assisté à des scènes de paniques désespérées.

Alors que les grandes puissances occidentales organisaient, dans la plus grande improvisation, le rapatriement de leurs ressortissants et  de quelques-uns de leurs collaborateurs, en faisant le tri entre ceux qu’ils emmèneraient et ceux qui resteraient sur place aux mains des talibans, les anarchistes afghans, qui savaient qu’ils ne pouvaient pas compter sur les États occidentaux pour assurer leur sécurité, se sont adressés aux amis de l’AIT au Pakistan (WSF, Workers Solidarity Federation) pour les aider à fuir en urgence.

Immédiatement, les compagnons du Pakistan ont répondu positivement. Toutefois les ressources financières requises par cette opération de sauvetage dépassaient largement les moyens très réduits de la jeune organisation anarchosyndicaliste du Pakistan. Les compagnons se sont alors adressés aux sections de l’AIT pour demander leur solidarité. Les sections de l’AIT se sont mobilisées en organisant des collectes solidaires auprès de leurs membres et amis.

La section en France de l’AIT (CNT-AIT France) a organisé une collecte sur internet. Après le refus de nombreuses plateformes d’organiser des collectes pour les réfugiés Afghans, elle  a pu ouvrir une cagnotte sur PayPal. Le transfert de l’argent aux compagnons du Pakistan a été une autre source de difficulté, la plupart des banques ou plateformes de transfert refusant toute transaction avec le Pakistan. Cependant, des solutions ont pu être trouvées, là encore grâce à la mobilisation du réseau international de l’AIT, et l’argent a bien été transféré aux compagnons au Pakistan.

Plus d’une dizaine de compagnons afghans, parfois en famille, ont pu ainsi franchir clandestinement la frontière et être mis à l’abri dans des appartements discrets, pour échapper à la surveillance des islamistes pakistanais et de la police. La police a arrêté des compagnons du WSF pour les intimider et essayer de savoir où étaient cachés les réfugiés afghans, mais les compagnons ont gardé le silence.

La WSF du Pakistan et la CNT-AIT France remercient les plus de 226 donateurs, individus, groupes ou organisations, de plus de 10 pays différents sur 5 continents, qui ont permis de collecter plus de 8000 euros de dons, lesquels s’ajoutent aux collectes réalisés par les compagnons de la CNT-AT d’Espagne, de SOLFED en Grande Bretagne, du WSA en Autriche, PA en Slovaquie, ASF en Australie. Ces fonds ont permis de mettre à l’abri les compagnons anarchistes afghans et subvenir à leurs besoins pendant leur début d’exil.

Aujourd’hui, en ce début de 2022, certains compagnons ont préféré retourner à Kaboul, pour essayer de bénéficier d’un départ par voie légale, d’autres ont demandé l’asile politique auprès d’ambassades occidentales au Pakistan et sont en attente de décision, enfin d’autres survivent au Pakistan dans la clandestinité. Pour des raisons de sécurité nous n’en dirons pas plus.

Pour remercier les donateurs, nous leurs avons transmis par e-mail la version électronique des traductions en urdu et en pashto du livre de Rudolph Rocker sur l’anarchosyndicalisme.

Cette opération de sauvetage a montré la réactivité et l’efficacité du réseau international anarchosyndicaliste de l’AIT. Si vous souhaitez contribuer aux activités de solidarité de ce réseau à l’avenir n’hésitez pas à nous contacter.

Vive la solidarité internationale et vive la liberté !

Vive l’AIT !

Vive l’anarchie !

WSF-AIT (Pakistan)    CNT-AIT (France)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.