Serbie : La lutte de classe, pas des élections parlementaires!

(résultats des élections du 21 juin 2020 en Serbie : 51,11% d’abstention)

En Serbie, A l’occasion des prochaines élections corona-législatives du 21 juin 2020, l’Initiative Anarcho-Syndicaliste (ASI) a organisé une autre campagne anti-électorale en collant des affiches avec le message << la classe ouvrière ne vote pas ! >> En tentant de faire croire que voter aux élections revient à contrôler sa vie, les politiciens et les patrons essaient de nous amener aux urnes de toutes les manières possibles. Cependant, nous – les travailleurs combatifs – savons que les élections sont un piège. Le vote aux élections est un acte qui non seulement ne contribue pas à la lutte pour la libération de la classe ouvrière, mais permet également à la classe dirigeante de présenter son exploitation comme légitime. En plus de cela, les élections mettent cette fois directement en danger notre santé – puisqu’elles ont été organisées pendant l’épidémie de coronavirus, qui se poursuit toujours.

Ce qui distingue ces élections des précédentes, c’est qu’en tentant de déstabiliser le système du compradore allemand dirigé par le Parti progressiste serbe (SNS), certains partis d’opposition (principalement pro-américains) avancent que le boycott des élections est une arme anti-système très efficace contre laquelle le régime doit engage une grande quantité de ressources. Cependant, leur boycott est une tromperie temporaire de politiques muets, qui tenteront de mobiliser à nouveau le peuple à la prochaine occasion. Une autre spécificité de ces élections est qu’une liste ouvertement fasciste et antivax est en lice pour la première fois. Cependant, la perspicacité de l’expérience régionale, ainsi que l’étendue des activités de ces bandits dans le pays, montre clairement qu’il s’agit d’un phénomène marginal sans aucune chance d’approcher même une représentation (réduite). Il est évident qu’il s’agit d’un projet de régime sans perspective, dont le rôle principal est de pacifier et de diviser la droite radicale, et en particulier les véritables fascistes pro-américains d’opposition qui préparent des manifestations avant les élections.

Toute l’histoire des luttes ouvrières montre clairement que tous les droits et toutes les améliorations des conditions de vie et de travail, et même les tentatives de changer radicalement la société, ont été réalisés par la classe ouvrière exclusivement par une lutte directe contre le patronat et l’État. Les grèves, les protestations et les blocus sont le seul moyen par lesquels la classe dirigeante a été frappée et forcée de reculer. La politique parlementaire, essentiellement anti-démocratique, a toujours servi exclusivement à pacifier et à saboter les luttes de classe des couches les plus larges contre ceux au pouvoir. Malheureusement, comme nous le montrent les récentes luttes social-démocrates de droite en Grèce (Syriza), en Grande-Bretagne (Corbyn) ou aux États-Unis (Sanders) qui ont échoué, il est nécessaire de souligner à maintes reprises la faillite des expériences parlementaires.

Voter pour tel ou tel voleur ne changera rien! Nous n’avons pas besoin de politiciens paresseux! Nous avons besoin de protestations, de blocus et de grèves! Nous avons besoin d’un changement radical de société, pas du gouvernement! Nous avons besoin d’une lutte de classe, d’une organisation ouvrière révolutionnaire, pas d’élections parlementaires!

RADNIČKA KLASA NE GLASA!
(LA CLASSE OUVRIÈRE NE VOTE PAS!)

Secrétariat de l’Initiative anarcho-syndicaliste
Section de l’Association internationale des travailleurs
Anarhosindikalistička inicijativa – ASI

À Belgrade, le 20 juin 2020

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=3296592513695077&id=409935899027434

=====

REGARDEZ MES MAINS PENDANT QUE JE VOUS MENS

Le week-end prochain, un autre grand spectacle nous attend, qui est régulièrement préparé pour nous par la démocratie parlementaire et le capitalisme. Nous devons voter et choisir qui décidera du sort de nos vies dans la période à venir. Les élections nous sont présentées comme le principal et unique moyen de participer à la prise de décisions qui nous concerne tous, et chaque fois que la situation se termine mal pour nous – nous sommes à blâmer parce que nous avons mal voté.

Cependant, comme nous l’avons vu à plusieurs reprises jusqu’à présent, les élections ne peuvent pas réparer la terrible condition de la classe ouvrière, nous ne pouvons pas changer la politique d’un État qui travaille toujours dans l’intérêt du capital, et nous ne serons certainement pas autorisés à mettre fin à la société propriétaire d’esclaves dans laquelle nous vivons. en encerclant un nom sur une feuille de papier. La seule chose que nous choisissons ici est le visage qui nous apprendra les nouvelles et tentera d’embellir la dure réalité dans laquelle nous vivons.

Personne n’écoutera la voix des travailleurs tant qu’ils n’y seront pas obligés. La seule façon de changer quoi que ce soit en notre faveur est de forcer la classe dirigeante des politiciens et des patrons à nous donner ce qui nous appartient. Elle ne nous sera jamais apportée par des membres «bien intentionnés» de l’élite qui vivent de notre travail. Uniquement par organisation mutuelle et actions directes, dans les rues et sur les lieux de travail: grèves, boycotts, sabotages, blocus et occupations; nous pouvons prendre les choses en main et conquérir le monde que nos mains ont construit et dans lequel nous vivons selon leurs règles.

Rejoignez la lutte pour un avenir meilleur, la lutte contre le donjon capitaliste de tous les peuples du monde!

Anarhosindikalistička inicijativa – ASI

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1816596798361330&id=409935899027434

REGARDEZ MES MAINS
PENDANT QUE JE VOUS MENT …
TOUS LES MÊMES
NE VOTEZ PAS !

NE VOTEZ PAS !


Les politiciens et les patrons essaient de créer l’illusion que voter aux élections revient à contrôler sa vie. C’est un mensonge, car nos vies sont régies par leurs intérêts. Et nos intérêts? Ils nous ont promis de nouveaux emplois et nous avons été licenciés. Ils nous ont promis une vie meilleure et nous ont ramenés sous le seuil de pauvreté. Et maintenant, ils nous promettent à nouveau monts et merveilles afin de nous tromper en quelque sorte.

Nos oreilles sont pleines de leurs appels hystériques sur la nécessité d’aller aux urnes. Ils nous disent que si nous n’allons pas aux urnes, nous n’avons pas le droit de nous plaindre! La réalité est le contraire – si vous votez, vous leur donnez une légitimité et ainsi vous vous liez les mains! Nous ne voulons pas être leur protection! Si le vote pouvait changer quoi que ce soit, il serait déjà interdit.

Des criminels et des profiteurs de guerre éprouvés ont d’abord ruiné, puis acheté nos usines et nos entreprises. Ils sont devenus des patrons et des magnats. Ces criminels continuent de s’enrichir au-delà de toute mesure! Ils nous ont donné des salaires misérables, allongé nos heures de travail et les prix augmentent de plus en plus. Nous travaillons pour eux pour acheter chez eux. Avec les publicités et la télévision, ils nous ont donné envie de choses que nous ne pouvons pas avoir, juste pour nous accorder des prêts que nous ne pouvons pas rembourser. Nous en avons assez d’une telle vie!

Voter pour tel ou tel voleur ne changera rien!

Nous disons: NON aux licenciements, aux mensonges, au chômage, aux privatisations, à la misère et l’humiliation.

Vous ne pouvez contrôler votre vie qu’en vous battant pour vos droits fondamentaux – emploi, salaire plus élevé, réduction du temps de travail, éducation et santé gratuites.

Nous n’avons pas besoin de députés paresseux
Nous avons besoin de protestations, de blocus et de grèves!
Nous n’avons pas besoin d’élections
Nous avons besoin d’un syndicalisme révolutionnaire!
Nous n’avons pas besoin d’un changement de gouvernement
Nous avons besoin d’un changement radical de société!
La lutte pour un avenir meilleur commence par la lutte aujourd’hui pour le meilleur

LA CLASSE OUVRIÈRE NE VOTE PAS!

Anarhosindikalistička inicijativa – ASI
https://www.facebook.com/409935899027434/posts/3285764174777911/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *