Solidarité avec les prisonniers en grève de la faim et avec Antoine Nieto Galindo

Samedi prochain, le 19 octobre 2019, à 18h, nous organisons sur la Place des Anges de Barcelone, un acte informatif et solidaire avec les prisonniers en grève de la faim et avec Antoine Nieto Galindo. Antoine, rebelle social et anarchiste, est le plus ancien prisonnier politique d’Europe (et peut être du monde, triste record …) Il est emprisonné depuis plus de 50 ans pour ne pas avoir cédé aux injustices du système pénitentiaire. Bien que gravement malade, ces mêmes injustices carcérales l’empêchent de sortir de prison, ne respectant pas ainsi les lois bourgeoises elles-mêmes. (pour en savoir plus sur la campagne de soutien à Antoine en France : http://www.cntaittoulouse.lautre.net/spip.php?article983)

Samedi prochain, le 19 octobre 2019, à 18h, nous organisons sur la Place des Anges de Barcelone, un acte informatif et solidaire avec les prisonniers en grève de la faim et avec Antoine Nieto Galindo. Antoine, rebelle social et anarchiste, est le plus ancien prisonnier politique d’Europe (et peut être du monde, triste record …) Il est emprisonné depuis plus de 50 ans pour ne pas avoir cédé aux injustices du système pénitentiaire. Bien que gravement malade, ces mêmes injustices carcérales l’empêchent de sortir de prison, ne respectant pas ainsi les lois bourgeoises elles-mêmes. (pour en savoir plus sur la campagne de soutien à Antoine en France : http://www.cntaittoulouse.lautre.net/spip.php?article983)


Antoine Nieto Galindo a exproprié des banques, sans avoir commis aucun crime de sang. C’est un ancien membre de la Coordination des prisonniers en lutte (COPEL) [qui à la fin des années 70 anima de nombreuses mutineries dans les prisons espagnoles post-franquistes ]. Aintoine est un combattant irréductible devant un système qui ne fait que punir la pauvreté. Il   a subi d’innombrables mauvais traitements, tortures et isolements de la part de ses geôliers. En outre, il est également prévu qu’il soit extradé en France à la fin de sin ultime peine en Espagne – en Janvier 2020 – pour deux peines de réclusion à perpétuité prononcées en 1998 à l’issue d’un procès auquel n’a pas été autorisé à assister. Il est encore temps que nous obtenions l’arrêt de cette extradition, ainsi que sa libération immédiate et que nous criions aux quatre vents que la lutte se poursuivra jusqu’à la démolition de ces centres d’extermination que sont les prisons.

La grève de la faim tournante est la continuation de celles menées depuis 2018. Elle propose comme lutte collective 14 points basiques qui, sans perdre de vue l’horizon final de l’abolition des prisons, permettraient une existence minimale digne des personnes qui ont eu le malheur de tomber dans le piège de ce système déshumanisant et reproducteur de pauvreté reproductif qu’est l’Institution pénitentiaire.

 La grève de la faim est tournante par tranche de dix jours, à la fin desquels d’autres prisonniers de la même zone géographique pénitentiaire prennent le relais. Cette grève a vocation à durée aussi longtemps que possible. C’est une proposition de combat qui est un signe de la solidarité et de la fermeté qui se répandent, comme une traînée de poudre, parmi le groupe de prisonniers rebelles, devant un système qui cherche à annuler leurs droits et à les écraser brutalement. Face à cette injustice, nous nous joignons à leur clameur, à l’instar d’autres groupes sociaux et libertaires qui soutiennent la lutte de l’extérieur.

Venez participer à toutes les actions et actions de soutien organisées!

Pour les 14 points et l’abolition des prisons !


Non à l’extradition d’Antoine Nieto Galindo!


Liberté pour les prisonniers qui se battent !

CNT-AIT CATALUNYA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *