QUAND DES MIGRANTS ET DES PARIAS TENAIENT LE MAQUIS DANS LE CANTAL

Anarchistes, pas républicains … des anarchistes espagnols en Résistance, tome 2

Table des matières

Introduction

Le Barrage de l’Aigle, creuset de la réorganisation de la CNT-AIT espagnolE

Les espagnols du Chantier de l’Aigle ne partiront pas à l’organisation TODT

La réorganisation de la Confédération commence dans un village du Cantal

COMMISSION LOCALE DU BARRAGE DE L ‘AIGLE – CIRCULAIRE N ° 2

La police française et la Gestapo bernés par des ouvriers et des parias.

Les relations avec les communistes.

Les relations avec la Résistance Française.

La Résistance, une culture avant d’être un engagement.

Après le débarquement, le temps de l’action.

Le journal Exilio, un lien pour la reconstruction de la CNT-AIT.

QUELQUES PORTRAITS D’ANARCHISTES ESPAGNOLS DU BARRAGE DE L’AIGLE

Juan MONTOLIU DEL CAMPO.

Miguel (ou Manuel) BARBOSA GIRO.

José ASENS VALERA.

Alberto GERMAN GONZALEZ.

José SANTIAGO PAVON, dit « Antonio ORDOÑEZ MUÑEZ ».

Ramon SERRAROLS CAROL.

Paquita et Felipe MARTINEZ CAYUELA.

Luisa et Mateo GARCIA GASCON.

Miguel CAZADOR CASTELLA.

Francisco MONTERO VAQUERO.

Encarnacion et Florentino BARONA CASTRO.

Manuel JODAR SORIANO.

Cristobal DIAZ DIAZ.

Santiago « El CHISPA » BURGUETE TRIAN.

Muzio TOSI, un italien dans la compagnie Espagnole.

José PUJOL CASASUS.

Ricardo et Antonio ROMAN CUERVA

Francisco VALENTIN BLASIO.

Agustin GALERA GONZALEZ.

Jaime VIZCARRO FIBLA.

Baltasar ROMEA ALADEN.

José de LUNA ALBERT et Manuela OLEAGA.

Salvador FERNANDEZ FERNANDEZ et Juanita Oleaga.

José et Paquita GERMAN GONZALEZ.

Antonio LOPEZ ESPEJO et Alfonso LOPEZ ASTURIANO.

Pedro QUILES.

Antonio HEREDIA VICO et Maria FANNE.

José « El CARTAGENA » MARTINEZ REBOLLO.

Juan RODRIGUEZ CAPARROS.

Pedro Garcia Garrigo.

Ginés HERNANDEZ PAGAN.

José HERNANDEZ PEREZ.

Juan « Alcantara » ESCORIZA MARTINEZ.

Gregorio USON ARA.

Antonio GONZALEZ GONZALEZ.

Manuel « Arturo RUSINOL MAURI » RODRIGUEZ URENA.

Autres militants de la CNT-AIT du Barrage de l’Aigle.

Inocente ABAD GARCIA.

José, Blas ASENS GIOL.

D. BARBOA.

Francisco BERGA ORTAL.

José BERRUEZO SILVENTE « CLARIN ».

Ramon CAMI.

Florencio EDO.

Dositeo FERNANDEZ.

José GARCIA.

Sebastian GOMEZ SILVENTE.

LAHOZ.

Manuel MAREY.

José MARQUES CABALLERO.

Bernardo « NARDO » MERINO PERIS.

Manuel « Manolo » MOREY BLANCH.

José OLIVER CALLE.

Miguel RICO.

Tomas SAMITIER URUEN.

Victoriano GOMEZ MARCO.

Version papier disponible contre 3 euros (port compris) à CNT AIT, 7 rue St Rémésy 31000 TOULOUSE

2 commentaires sur QUAND DES MIGRANTS ET DES PARIAS TENAIENT LE MAQUIS DANS LE CANTAL

  1. Bonjour,

    Je suis la petite fille de Sébastian Gomez Silvente et je découvre en lisant votre bulletin qu’il vous manque nombre d’informations sur sa vie. Il est né à Mazarron le 14 avril 1897,il est le cousin germain de José Berruezo Silvente avec qui ils ont été dans le camps d’Argelès puis dans celui de Bram avant d’arriver au barrage de l’aigle et de participer à la résistance ainsi que mon père, Amor Francisco Gomez Huertas , âgé de 14 ans et qui m’a raconté les expéditions nocturnes pour aller chercher les armes parachutées par les anglais auxquelles il a pris part. Je serai heureuse que vous me contactiez pour vous en dire plus. Merci et surtout merci de rendre visible cette importante page de l’histoire.

Répondre à K. GOMEZ Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *