INDONESIE : APPEL A LA SOLIDARITE AVEC NOS COMPAGNONS

Une vague de répression d’une violence inouie s’est abattue sur nos compagnons anarchosyndicalistes et anarchistes en Indonésie.

Rien qu’à Bandung, la police a arrêté 619 personnes, qui ont été regroupées, déshabillées, parqués et emmenées entassés en pick-up, tondus et marqués à la peinture rouge. (cf. pour plus d’info et photos sur ce site : http://blog.cnt-ait.info/post/2019/05/02/INDONESIE-repression-premier-mai-2019)

Une vague de répression d’une violence inouie s’est abattue sur nos compagnons anarchosyndicalistes et anarchistes en Indonésie.

Rien qu’à Bandung, la police a arrêté 619 personnes, qui ont été regroupées, déshabillées, parqués et emmenées entassés en pick-up, tondus et marqués à la peinture rouge. (cf. pour plus d’info et photos sur ce site : CLIQUER)

Le mouvement anarchiste en Indonésie connait une croissance régulière ces dernières années, attirant de plus en plus de jeunes qui rejettent les partis ou syndicats traditionnels, ainsi que les coutumes et traditions ancestrales et religieuses.

Manif de soutien aux grévistes d’UBER 2018

L’an passé en 2018, nos compagnons du PPAS avaient organisé une grève des chauffeurs UBER qui avait fortement irrité le KSPSI, le principal syndicat indonésien. Régulièrement le KSPSI attaque les rassemblement de nos compagnons.

En prenant prétexte d’incidents mineurs survenus le 1er Mai dans différentes villes (et provoqués largement par la police et sa répression sauvage), le syndicat et la police ont trouvé le prétexte pour chercher à se débarrasser de nos compagnons en les désignant comme les organisateurs d’une vaste complot ourdi depuis l’étranger, certains journaux incriminant même l’AIT (internationale anarchosyndicaliste). Une véritable chasse à l’anarchosyndicaliste a été lancée par le Chef de la police d’Indonésie, relayé par les principaux journaux locaux.


Aujourd’hui plusieurs personnes ont été arrêtées dont un de nos compagnons. Ils risquent de très lourdes peines.

Nos compagnons ont besoin de notre solidarité, notamment financière.

Ceux qui souhaitent contribuer peuvent :

– diffuser au maximum cette invitation

– faire un virement bancaire en solidarité. (Dans la zone Euro les virements sont gratuits, contrairement aux plateformes électroniques qui ont un coût de 2,9%+0;30$ par transaction). Pou cela nous contacter par mail : contact@cnt-ait.info

– ceux qui sont hors zone euros ou qui préfèrent passer par une plateforme électronique peuvent utiliser celle ci (en Euros) : https://www.gofundme.com/solidarite-indonesie-solidarity-indonesia.

(Il en existe aussi une en dollar montée par les compagnons australiens)

Merci pour les compagnons !

CNT-AIT Paris

FB : @chats.noirs.turbulents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *