LIBAN : CONTRE LA MARCHANDISATION DE L’EDUCATION !

À la lumière des événements malheureux qui se sont produits ce soir, en tant qu’union de clubs et de sociétés à l’American University of Beyruth (AUB), nous pensons que les méthodes répressives et violentes utilisées par l’administration, complétées par le soutien brutal des Forces de sécurité intérieure, de la police anti-émeute et de l’armée, sont absolument honteuses à tous les niveaux.

Lorsque les étudiants ont voulu entrer à l’université pour y manifester dans le but d’élever leur voix contre la marchandisation de notre éducation, ils ont été régulièrement frappés par des coups et des gaz lacrymogènes, utilisés sans discernement pour les punir.

Nous tenons l’administration de l’AUB entièrement responsable de ce qui s’est passé sur le terrain; cela tient au fait qu’elle a choisi de repousser toute conversation constructive qui aurait pu avoir lieu avec le comité étudiant élu avant de prendre la décision de modifier les frais d’inscription.

Nous réitérons et appelons au renversement absolu de la décision de fixer nos frais de scolarité à 3900 livres libanaises. Nous appelons à un dialogue sérieux et transparente entre l’administration et les élus étudiants avant toute décision.

Nous appelons l’État à intervenir le plus rapidement possible pour mettre fin à ces tentatives de rendre notre éducation fortement inaccessible.

Nous continuerons à nous coordonner avec tous les étudiants au Liban, en faveur de résolutions justes contre le désespoir que nous vivons actuellement.

Club athée (séculier) de l’AUB

تعليقا على كل ما جرى من أحداث مؤسفة اليوم, نعتبر نحن نوادي وهيئات الجامعة الأميركية في بيروت أنه من المعيب والمخجل أن تلجأ إدارة جامعتنا الى الإستعانة بعناصر مكافحة الشغب والقنابل المسيلة للدموع لمنع الطلاب من الدخول والإحتجاج داخل جامعتهم. وعلى أي حال, نحمل إدارة الجامعة مسؤولية كل التصعيد الذي جرى على الأرض, وتحديدا لكونها تغاضت عن إجراء اي حوار او تفاوض مع المجلس الطلابي المنتخب قبل إتخاذ قرار رفع سعر الصرف المعتمد لتقاضي الأقساط. ولذلك, نجدد دعوتنا لتراجع الجامعة عن هذا القرار المشؤوم, والشروع فورا في عملية تفاوض جدية مع الطلاب وممثليهم المنتخبين, على أن لا يتخذ اي قرار إلا بالتفاهم معهم. كما ندعو الدولة الى تحمل مسؤوليتها في هذا المجال والتدخل فوراً لمعالجة هذه المسألة. تصعيدنا مستمر بالتنسيق مع كل طلاب لبنان ، الى ان نصل جميعاً الى تحفظ حقوق الطلاب ومصالحهم.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *