SERBIE : Les employés des restaurants « McDonald’s » menacés de réduction de salaire jusqu’à 20%

Anarhosindikalistička inicijativa – ASI

Le groupe « Nicefood », dont le directeur est également propriétaire du restaurant « McDonald’s », et qui compte plus de 900 employés dans toute la Serbie, a décidé de réduire les salaires de tous les employés à partir du 1er juin 2020, en raison de l’épidémie de coronavirus.

Les travailleurs de cette entreprise sont obligés de signer une avenant sur la réduction de salaire ou alors ils seront licenciés. En plus de réduire les salaires, les employés subissent également une réduction du nombre important de points, qui sont la base des primes. Le processus pour gagner des points prend du temps et nécessite diverses formations et tests sur plusieurs mois, voire des années.

Les travailleurs de l’industrie de la restauration rapide ont de toute façon de bas salaires et dans les restaurants « McDonald’s », les employés ne reçoivent pas d’argent pour les heures supplémentaires, ce qui est quotidien, car l’entreprise cherche à embaucher le moins de travailleurs possible afin d’économiser. En conséquence, les employés sont constamment sous pression pour travailler plus longtemps, afin de répondre aux exigences inhumaines de l’entreprise. En conséquence, les blessures au travail (en particulier les brûlures) sont très courantes.

Cette attitude envers les employés est absolument inacceptable! Les travailleurs de ces restaurants sont harcelés tous les jours, et ils arrivent à peine à joindre les deux bouts et sans réduire leurs salaires, maintenant ils doivent faire face à cela, tous sous le chantage qu’ils seront licenciés s’ils se rebellent contre ce vol du patron!

De cette façon, notre initiative exprime sa solidarité avec les travailleurs de «McDonald’s» et les appelle à lutter contre la réduction des salaires et des points qu’ils ont gagnés grâce à leur travail! Si vous travaillez à « Meku » ou dans un autre restaurant de restauration rapide, vous pouvez nous contacter via la page Facebook ou par téléphone pour publier votre histoire et aider à organiser la lutte pour de meilleures conditions de travail.

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=3221718011182528&id=409935899027434

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *