CHILI : SOLIDARITE DE L’AIT ET SES SECTIONS AVEC LA REVOLTE POPULAIRE AU CHILI

Solidarité avec les manifestations de la classe ouvrière du Chili

(2019-11-03)

Des protestations sociales ont éclaté au Chili ces dernières semaines, reflétant la colère de la classe ouvrière face à la situation à laquelle elle est confrontée. L’État a réagi par la violence et la répression. L’Institut national des droits de l’homme du Chili a signalé que des centaines de personnes avaient été blessées et qu’il y avait eu au moins une douzaine de morts.

L’Association Internationale des Travailleurs (AIT) est solidaire des protestations sociales des travailleurs et travailleuses du monde entier. Nous devons nous unir contre la violence du capital et de l’État. Nous exprimons notre solidarité avec la lutte et le mépris du gouvernement. Nous devons nous organiser pour créer une société autogérée capable d’abolir cet instrument d’oppression et de commencer à œuvrer en faveur de la population – de toute la population !

Le Secrétariat de l’AIT

==================

Durante las últimas semanas, las protestas sociales han estallado en Chile, lo que refleja la ira de la clase trabajadora contra la situación que enfrenta. El estado respondió con violencia y represión. El Instituto Nacional de Derechos Humanos de Chile informó que cientos de personas recibieron disparos y que ha habido al menos unas pocas docenas de muertes.

La AIT se solidariza con las protestas sociales de los trabajadores en todo el mundo. Debemos unirnos contra la violencia del Capital y el Estado. Expresamos nuestra solidaridad con la lucha y nuestro desprecio del gobierno. Debemos organizarnos para crear una sociedad autogestionada que pueda abolir este instrumento opresivo y comenzar a trabajar a favor de la gente – ¡toda la gente!

Secretariado de la AIT

==========================

Participation de la CNT-AIT de France à l’Acte 50 des Gilets Jaunes en solidarité avec le soulèvement populaire au Chili

====================

Rassemblement des compagnons de la section Polonaise ZSP-AIT

Solidarité avec les travailleurs au Chili !
(18/11/2019)

Le Syndicat de Varsovie du ZSP-AIT tient à exprimer sa solidarité avec la classe ouvrière au Chili, qui a massivement pris la rue. Au Chili, comme dans beaucoup d’autres pays du monde, la classe ouvrière ressent quotidiennement les effets des relations sociales capitalistes et elle a dit Assez ! Lorsque les gens descendent dans la rue en masse, les institutions étatiques tentent de pacifier les manifestations, mais parfois, les manifestants n’abandonnent pas l’esprit et s’engagent ouvertement dans la lutte contre les autorités. Dans cette situation, repousser les attaques nécessite une bonne organisation. Mais aussi le besoin de travail quotidien, d’auto-organisation et d’assistance mutuelle, qui aidera à construire une autre société fondée sur les principes de liberté et d’égalité sociale.

Nous nous efforçons également de créer une telle société sans hiérarchie économique ou sociale. Nous souhaitons bonne chance à nos compagnons au Chili dans la lutte et pour l’auto-organisation. Le capitalisme et l’État sont nos ennemis communs, peu importe où nous vivons. Contre la répression et la misère, la solidarité est notre arme!

ZSP – Syndicat Général de Varsovie

=====================

« Solidemo à Vienne pour les insurgés chiliens »

Le 21 décembre 2019, le WAS (amis de l’AIT en Autriche) a manifesté sa solidarité avec les travailleurs chiliens rebelles, conjointement avec d’autres compagnons solidaires et des amis chiliens de « Chili Despertos Vienne ». Nous voulions exprimer notre soutien aux insurgés Chiliens, mais aussi informer les gens de la rue. Ce qui se passe au Chili nous semble très important mais malheureusement, trop peu d’informations sont diffusées dans les médias bourgeois. Malgré une forte pluie, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant l’ambassade de la République du Chili. En plus des discours et de la musique, nous avons distribué des flyers d’information sur la situation au Chili. Nous avons redécoré la place avec des drapeaux rouges et noirs, des banderoles avec des slogans révolutionnaires en espagnol et allemand et de nombreux yeux peints. Les yeux sont un symbole des plus de 300 personnes qui ont perdu la vue à cause des balles en caoutchouc lors des brutales opérations de police depuis octobre. De là, nous sommes ensuite partis bruyamment sur la Stephansplatz, où nous avons tenu un rassemblement. Nous tenons à remercier tous ceux qui étaient là avec nous !

La lutte contre le capital et pour une vie meilleure pour tous se poursuit, au Chili comme partout !

El pueblo unido jamás será vencido !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *