DE LA LUTTE CONTRE LE RECHAUFFEMENT A LA GREVE GENERALE POUR LE CLIMAT ! (COLOGNE, Allemagne)

Plus de 70 000 personnes ont marché le 20 septembre pour la grève générale du climat à Cologne, dont nos compagnons du réseau anarchosyndicaliste de Cologne

Contrairement au compromis sans conviction sur le climat décidé par la Grande Coalition à Berlin, à Cologne les 70 000 manifestants – élèves, adultes avec enfants en bas âge et personnes âgées – ont appelé à une sortie immédiate de la combustion du charbon, ainsi qu’à un remplacement de la production d’énergie par des ressources renouvelables.

Plus de 70 000 personnes ont marché le 20 septembre pour la grève générale du climat à Cologne, dont nos compagnons du réseau anarchosyndicaliste de Cologne

Contrairement au compromis sans conviction sur le climat décidé par la Grande Coalition à Berlin, à Cologne les 70 000 manifestants – élèves, adultes avec enfants en bas âge et personnes âgées – ont appelé à une sortie immédiate de la combustion du charbon, ainsi qu’à un remplacement de la production d’énergie par des ressources renouvelables.

Les discours prononcés lors du rassemblement de clôture sur la place du Hohenzollernring ont non seulement traité des conséquences dramatiques du réchauffement climatique pour les populations des pays du Sud, en particulier des femmes, mais également de l’implication du complexe militaro-industriel dans la destruction du climat.

Enfin, un porte-parole du bloc anticapitaliste a été applaudi par la demande de socialisation des entreprises énergétiques privées et par un contrôle démocratique du secteur de l’électricité, ainsi que par un changement fondamental du système économique capitaliste catastrophique par la reprise des entreprises par les travailleurs eux-mêmes.

Les anarchistes et des anarcho-syndicalistes ont participé à la manifestation de la grève à Cologne tout au long de la journée, combattant le capitalisme fossile en tant que cause de la catastrophe climatique, aux côtés de nombreux activistes du climat (réclamant notamment l’arrêt de la mine de charbon de Hambach).

Il ne s’agit pas seulement d’utiliser les énergies renouvelables pour assurer l’autosuffisance locale pour tous. Mais la justice climatique globale signifie également: la solidarité avec tous les réfugiés. Parce que la lutte pour la santé et la conservation de la nature est aussi une résistance à l’exploitation, à l’oppression et à la guerre!

Contre l’électricité du charbon et de l’atome,

Pas de travail au détriment de la vie!

Réseau anarchosyndicaliste – ASN Cologne

Original en allemand : https://asnkoeln.wordpress.com/2019/09/20/globaler-klimastreik-auch-in-koeln


============

Nos compagnons anglais participaient aussi à la manifestation à Plymouth :

Le changement climatique est une guerre de classe / Solidarité avec les réfugiés climatiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *