A TEHERAN COMME A PARIS : CONTRE L’ILLEGITIMITE DU POUVOIR, REVOLUTION SOCIALE ! [2009]

Première publication : lundi 22 juin 2009

L’idéologie dominante, celle du Pouvoir, nous assène que la démocratie électorale serait la plus haute expression de la souveraineté populaire, que les élections donnerait au Pouvoir sa légitimité.

Pourtant, les Iraniens viennent de faire éclater ce mensonge. Ces élections, comme toutes les élections, ne sont qu’une farce. Les élections ne sont acceptables pour le Pouvoir que quand elles vont dans ses intérêts. Le peuple peut donner sa voix tant qu’il dit ce que le Pouvoir a envie d’entendre. Quand ce n’est plus le cas, le Pouvoir utilise tous les moyens à sa disposition, toutes les fraudes et les subterfuges, pour garder sa position dominante. Les élections ne sont qu’un alibi pour le Pouvoir. En Iran, c’est un résultat proclamé à l’opposé de la réalité. En Europe depuis 2005, ce sont des élections réorganisées jusqu’à ce que les résultats aux référendum soient conformes aux attentes du Pouvoir (quant il ne fait pas passer directement ses projets sans caution électorale …).

La population iranienne, jeunes et moins jeunes, a laissé éclaté sa colère devant ce mensonge flagrant du Pouvoir, qui apparaît ainsi dans sa vérité toute crue. Ce qui se passe à Téhéran dépasse la question des élections. Tout le monde sait que l’élection de tel ou tel politicien ne changera rien de fondamental. Car tous les hommes politiques – sans exception – font partie du Pouvoir, même s’ils en représentent des formes d’expression différente. Mais sur le fond, ils sont tous d’accord : pour eux les privilèges et la vie paisible, pour le peuple, le travail dur, le chômage, la misère et la répression policière.

Le Pouvoir ne tient sa légitimité que dans notre soumission passive à sa dictature sur les esprits. Dire non, se libérer de l’emprise psychologique du discours dominant, ne plus avoir peur et se révolter contre cette soumission, sont les premier pas vers une rupture émancipatrice, révolutionnaire. En ce sens, ceux des Iraniens qui se sont insurgés, et qui n’attendent rien non plus de la marionnette « d’opposition », nous montrent le chemin, celui de la rue.

En Europe, les résultats électoraux des dernières élections européennes démontrent bien que le Pouvoir n’y est pas plus légitime qu’en Iran : avec 60% d’abstention, les partis politiques – toutes tendances confondues – ne représentent qu’eux même. Le Pouvoir n’a ici non plus aucune légitimité. Ces parasites nous volent nos vies. Seule une rupture avec ce système nous permettra de retrouver notre liberté et notre autonomie.

Ne comptons que sur nous même ! Ayons confiance dans nos propres forces : nous sommes tout, nous produisons tout, sans nous le système s’écroule !

En solidarité avec les insurgés Iraniens,

Liberté pour toutes les personnes arrêtées !

Pour en en finir une fois pour toute avec la dictature du Pouvoir assassin,

A TEHERAN COMME A PARIS :

CONTRE L’ILLEGITIMITE DU POUVOIR,

REVOLUTION SOCIALE, COMMUNISTE ET LIBERTAIRE !

CNT-AIT (Association Internationale des Travailleurs)

75018 PARIS

contact@cnt-ait

1 commentaire sur A TEHERAN COMME A PARIS : CONTRE L’ILLEGITIMITE DU POUVOIR, REVOLUTION SOCIALE ! [2009]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.